Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU Index du Forum Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU
Forum destiné à tous les adhérents des différents SEL&JEU de France et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

#4d SEL-JEU (UNILETS) au Social Forum Quebec Aout 23-27-2007

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU Index du Forum -> Echanges non monétaires dans le monde -> Réseau International
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
seljeu
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2007
Messages: 466
Localisation: Bordeaux
Masculin
Grain(s) de Sel: 481
Moyenne des Grains de Sel: 1,03

MessagePosté le: Mer 3 Oct - 16:28 (2007)    Sujet du message: #4d SEL-JEU (UNILETS) au Social Forum Quebec Aout 23-27-2007 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
John Turmel (Canada) communique :

Citation:
Samedi 25 / 14h / Saturday 25 / 2pm

1) Actualiti des luttes pour le logement social / La rielle
crise du logement
Front d'action populaire en riaminagement urbain (FRAPRU),
Institut de recherche et d'information socio iconomique
(IRIS)
Pourquoi faut-il divelopper une alternative au marchi privi
de l'habitation?
--[Reality of fights for social housing / The real crisis in
housing
Front for popular action in urban re-management (FRAPRU)
Institute of research and socio-economic information (IRIS)]
Why must an alternative to private market housing be
developed?

JCT: Seulement parce que certaines personnes n'ont pas
l'argent pour le defrayer.

--[Only because some people don't have money to pay for it.]

Comment les luttes pour le logement social s'inscrivent-
elles dans les luttes plus larges pour la reconnaissance des
droits sociaux, contre la pauvreti, pour le droit de toutes
et tous ` la ville, pour la dimocratisation des milieux de
vie? Perspectives stratigiques du FRAPRU, enjeux actuels et
luttes ` venir.
--[How are fights for social housing register with the
larger battles for recognition of social rights, against
poverty, for justice for all and all at the city, for the
democratizing living space? Strategic perspectives of
FRAPRU, actual stakes and coming battles.]

JCT: Et rompre le circuit aussitot que tous peuvent
s'enregistrer a l'ordinateur de la Banque du Canada pour
obtenir une carte de credit sans interet payable en argent
ou en travail.
--[All is short-circuited when everyone can log onto to the
Bank of Canada's computer and open an interest-free credit
card payable in cash or in work.]

La crise du logement existe toujours chez les plus dimuniEs.
Le chercheur Philippe Hurteau apportera des pistes de
solution via le logement coopiratif ` cet igard.
IntervenantEs: Guillaume Hibert, Philippe Hurteau.
--[The housing crisis exists among the most dispossessed.
Researcher Philippe Hurteau will offer routes of solution
via cooperative housing in this respect.]

JCT: Quiquonque a acces a une carte de credit social de
la Banque du Canada n'est plus demuni.
--[Whoever has access to an interest-free Bank of Canada
social credit card isn't dispossessed anymore.]

2) La souveraineti alimentaire menacie au Nord comme au Sud
ou la prioriti au commerce international pluttt qu'`
l'alimentation des populations
Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC)
Souveraineti alimentaire versus sicuriti alimentaire -
Certains peuples produisent et exportent des denries qu'ils
n'ont plus les moyens de consommer-
--[Food sovereignty threatened in the North as in the South
where the priority of international commerce rather than the
feeding of populations
Public Service Alliance of Canada
Food Sovereignty versus food security
Certain peoples produce and export goods they don't have the
means to consume-]

JCT: C'est le grand probleme cree en empruntant des credits
anti-sociaux. http://www.cyberclass.net/turmel/biglief.htm
explique comment les travailleurs dans la population locale
recoivent le capital (P) des prets de leurs compagnies en
salaires, ce qui n'est pas assez pour acheter aux prix qui
comprennent ce principale (P) et l'interet (I). La portion
qui ne peut etre achetee doit etre exportee. Toutes les
nations ont le meme probleme d'hypotheque (mort-gage).
--[This is the great problem created by borrowing anti-
social credits. http://www.cyberclass.net/turmel/biglie.htm
explains how the local population receives the principal (P)
of their companies' loans in wages which isn't enough to
purchase prices that include both this Principal and the
Interest. The portion that cannot be sold must be exported.
All nations are in the same mort-gage predicament.

Les politiques protectionnistes amiricaines, europiennes et
japonaises contribuent ` augmenter la faim dans le monde `
travers le dumping de produits agricoles en dessous du co{t
de production, ce qui ditruit les agricultures locales -
--[American, European and Japanese protectionist policies
contribute to augmenting hunger in the world by dumping
agricultural products below the cost of production, which
destroys local agriculture -]

JCT: Pourquoi protester qu'ils veulent nous vendre leurs
denrees en dessous du cout de production? Il est ridicule
pour d'eux de vendre pour moins du cout de production et c'est aussi
ridicule pour nous de refuser de l'acheter. Qu'est-ce qui
cause une telle demence des deux cotes? L'usure. Nous sommes
tous devenus des esclaves par nos hypotheques (mort-gages)
dans une competition genocidale pour exporter ce qui ne peut
etre achete par le marche local. Certaines nations, pour
eviter leur juste portion des saisies bancaires, donnent au
marche local moins de denrees pour leur argent, ce qui leur
permet de donner plus pour leur argent au marche exterieur,
et donc, reduisant les saisies chez eux en les rendant pire
chez nous. Tant que les banques utiliserons le logiciel
hypotheque "Mort-Gage," des nations auront a exporter pour
survivre et non pour echanger des surplus. Donc, tous
gaspillent l'essence pour transporter leurs denrees a
l'exterieur parcequ'il n'y a pas assez d'argent dans le
marche local (P) pour recuperer les prix (P+I). .ls1
--[Why would we object to someone selling us goods at less
than they cost to produce? Seems insane for them to sell at
less than cost and just as insane for us to refuse to buy!
What causes such dementia by both parties? Usury. We're all
enslaved by their mort-gages into such an insane genocidal
mort-gage competition to export what cannot be bought by the
home market. Some nations, to avoid their share of bank
foreclosure give the home market less goods for their money
which allows them to give the export market more goods for
our money, thus reducing their foreclosures and aggravating
ours. As long as banks use the mort-gage death-gamble
software, nations will have to export to survive, not to
trade surpluses. So everyone wastes fuel to transport goods
out because there's not enough money in the local market (P)
to recuperate prices (P+I).

Les politiques nio-libirales donnent la prioriti au commerce
international et non ` l'alimentation des populations.
IntervenantEs: Ghislaine Jalbert (AFPC)
--[Neo-liberal policies give priority to international
commerce and not the feeding populations.

JCT: Le probleme c'est l'usure et non quelque objectif que
ce soit. Et il ne peuvent vendre a ceux qui n'ont pas
d'argent ou de credit.
--[The problem is usury, not policies whatever. And they
can't sell to people with no money or credit.]

3) La Marche mondiale des femmes - un mouvement
irriversible!
Coordination du Quibec de la Marche mondiale des femmes
Atelier de discussion sur la Marche mondiale des femmes
(MMF), riseau mondial d'actions fiministes contre la
pauvreti

--[World Women's March: an irreversible movement
Quebec Coordination of the World Women's March
Workshop on the MMF World Women's March, a global network of
feminist actions against poverty

JCT: Et elles n'ont pas encore essayer de "googler" pour
"systeme anti-pauvrete."
--[And they haven't yet googled for "anti-poverty system"]

et la violence envers les femmes. Comment la MMF est-elle
devenue un mouvement international qui renforce et soutient
un vaste mouvement de solidariti des groupes de femmes?
Comment s'est articulie une telle structure dimocratique et
consultative de femmes dans l'action? Quels sont les apports
des rencontres internationales? Quelle est la contribution
du Quibec? Venez apprendre sur la MMF ou ichanger vos
expiriences militantes de la Marche et explorons ensemble de
nouvelles pistes d'actions ` mener!
IntervenantEs: Miriam Nobre, Brisil (MMF)
--[and violence against women. How has the MMF become an
international movement that re-inforces and supports a vast
movement of solidarity groups of women? How came about such
a democratic structure consultative of women in action? What
are the results of international meetings? What's the
contribution of Quebec? Come learn about the MMF or exchange
your militant experiences with the March and let's explore
new venues of action to take.

JCT: Ne serait-ce pas interessant que les femmes
guident le monde entierr vers la fin de l'esclavage par les
dettes, ce qui nous libererait tous. C'est aussi facile que
d'installer le logiciel SEL sur leurs banques-de-donnees des
membres!
--[Wouldn't it neat for the women to lead the world to an
end to mort-gage debt slavery, the women set us all free!
It's as easy as installing LETS on their member databases.]

4) Six Nations' Land Reclamation against Canada's
Encroachment: historical context and present struggles
Comiti pour les droits humains en Amirique latine
IntervenantEs: Jacqueline House (Cayuga Turtle Clan)
--[Reclamation de terrain par les Six Nations contre les
saisies Canadiennes
Committee for human rights in Latin America

JCT: Lorsque le gouvernement manque d'argent parcequ'il a
cede aux banques privees la creation de l'argent, le
gouvernement devient simplement un autre queteur avare.
--[When government lacks money because it ceded the creation
of money to private banks, the government becomes just
another greedy beggar.

5) Un outil pour l'activisme social;
--[A tool for real activism.

JCT: Le seul outil qui les rendrait vraiment actives serait
un systeme d'echange local d'hebergement entre toutes les
femmes membres autour du monde.
--[The only tool that could really get them active is a
System for Exchanging Local accommodations between women
members all around the world.]

CUSO-Quebec / Thibtre du millinaire
Comment pouvez-vous atteindre le grand public canadien et le
motiver ` riflichir ` son rtle en tant que citoyenNE du
Monde? Comment encourageons-nous touTEs les CanadienNEs `
prendre un rtle actif dans le combat contre la pauvreti et
l'inigaliti sociale?
--[How to touch the Canadian public at large and motivate it
to reflect on their role as citizens of the world. How to
encourage all Canadians to take an active role in fighting
poverty and social inequality.]

JCT: Le seule role actif dans le combat contre la pauvrete
c'est de voter pour le terminer en permettant a tous de
s'ouvrir un compte de credits sociaux a la Banque du Canada,
payable en argent ou en temps-au-travail.
--[The only active role in the fight against poverty is to
vote to end it by allowing everyone to open a social credits
account at the Bank of Canada payable in cash or in time at
work.]

Dans cette session nous prendrons en considiration ces
questions en utilisant l'expirience d'un groupe de
MontrialaisES: une pihce de thibtre portable, accompagnie
d'un ivinement d'apprentissage public.
--[We'll consider these questions within the experience of a
group of Montrealers: a bit of portable theatre, with an
public apprenticeship event.]

JCT: Ceux qui luttent contre la pauvrete faillissent souvent
ne sachant comment tout en finir.
--[People fighting poverty often don't see how to end it.]

6) Les sans papiers
Riseau Migration et Justice/Kairos
IntervenantEs: Alfredo Barahona (Kairos), Avvy Go
(Status Campaign)
--[Those "without papers"
Migration and Justice Network / Kairos

JCT: Le seul document vraiment necessaire est une carte de
credits sociaux mondiale.
--[The only document anyone really needs is their world-wide
interest-free social credit card.]

7) Des outils pour l'action militante: les Chartes
quibicoises et canadiennes
Centre quibicois de formation pour les jeunes en matihre de
droits humains (CQF)
--[Tools for militant action: The Canadian and Quebec
Charters
Quebec Centre for youth formation in human rights matters
(CQF)

JCT: Un compte SEL mondial est le seul outil necessaire pour
l'action militante pour nous liberer de nos dettes
exponentielles.
--[A Global LETS account is the only tool needed for
militant action to liberate us from our debts.]

Cool La lutte contre la pauvreti chez les Premihres Nations du
Quibec: criation d'emplois durables et diveloppement social
Bureau de Diveloppement Social des Premihres Nations du
Quibec (BDSPNQ) et la Commission de Diveloppement des
Ressources Humaines des Premihres Nations du Quibec
(CDRHPNQ)
IntervenantEs: Rose Anne Gosselin (CDRHPNQ), Dave Sergerie
(CDRHPNQ), Patrice K. Lacasse (BDSPNQ) et Patrick Bacon
(BDSPNQ).
--[The fight against poverty among the First Nations of
Quebec: creation of sustainable jobs and social development
Bureau of social development of the First Nations of Quebec
(BDSPNQ) and the Commission on development of human
resources of the First Nations of Quebec.

JCT: Le SEL fonctionne exactement come le systeme "wampum"
que les Premieres Nations de l'Amerique ont oublie comment
ils l'utilisaient auparavant. Tant qu'ils visent a lutter
contre la pauvrete et non a l'eliminer, ils visent mal.
--[LETS works exactly like the wampum system the First
Natives of America have forgotten how they once used. As
long as they're aimed at fighting poverty and not ending it,
they're off target.]

9) La traite d'enfants au Quibec
Bureau international des droits des enfants
--[Treatment of infants in Quebec
International Bureau of the rights of children

JCT: Quand chaque enfant aura sa carte de credit social de
la Banque du Canada, il importera peut que papa soit un
alcoholic, un drogue, un parieur perdant. Avec sa carte de
credit social sans interet, l'enfant aura egal acces aux
memes ressources communautaires comme les enfants des
riches, ceux-ci auront aussi leurs cartes.
--[When each child has his own Bank of Canada social credit
card, it won't matter if daddy's a drunk, a drug addict or a
gambler, he'll have equal access to the same community
resources on his own credit line that all rich kids who will
also have their own cards.]

10) Tout est lii: Parlons-en ensemble !
Riseau Quibicois des Groupes Icologistes (RQGE)
IntervenantEs: animation par le RQGE
--[Everything is linked: Let's speak together
Quebec Network of Egologist Groups (RQGE)

JCT: Il's vont sans doute nous expliquer comme c'est
difficile de sauver l'ecologie sans assez d'argent.
--[They're going to no doubt explain how difficult it is to
save the ecology with not enough money.

11) La bataille de l'UQAM
Syndicat des itudiant-e-s employi-e-s de l'UQAM (Situe)
La crise de l'UQAM est causie autant par un sous-financement
chronique de l'universiti.....
IntervenantEs: Josette Ctti (ancienne militante de l'AGEUQAM
et de l'ANEEQ), Gaktan Breton (ex-prisident du SPUQ, UQAM),
reprisentantE syndicat des chargiEs de cours, reprisentantE
syndicat des employiEs de soutien, Itienne Guirette (AFESH),
Thomas Chiasson-Lebel (Situe).
--[The battle at UQAM
Union of UQAM Student Employees (SITUE)
The crisis at UQAM is caused as much by chronic university
underfinancing....

JCT: Le sous-financement sera elimine lorsque tous les
etudiants auront leurs propres cartes de credit social.
--[No underfinancing when all students have their own social
credit cards.]

12) Une dette combien de fois payie?
--[How many times to pay the debt?]

JCT: Une seule fois, quand il n'y a pas d'interet. Plus s'il
y en a.
--[Once when there is no interest. More if there is.]

Le Comiti pour la justice sociale
Cet atelier interactif explique les causes de la dette du
"tiers-monde" et montre comment l'iconomie mondiale
ditiriore la situation de la majoriti de la population du
globe. Partant de la piriode coloniale, passant par les
institutions de Bretton-Woods jusqu'` nos jours, cet atelier
est une excellente occasion pour apprendre et discuter des
sujets polimiques, mais aussi pour donner ` chacunE des
outils pour entreprendre des actions.
IntervenantEs: Eric Lamoureux.
--[Social Justice Committee
This interactive workshop explains the causes of Third World
Debt and shows how the global economy worsens the situation
for the majority of the population of the planet. From the
colonial era, to Bretton Woods, to today, this workshop is a
chance to to learn and discuss these debate topics, but also
to give each the tols to take action.]

JCT: Certainement, la fonction qui fait accroitre la dette
en est la clef.
--[Of course, the function that makes debt grow is key.]

13) Travail et argent demain: comment ne plus avoir ` gagner
sa vie ` la perdre
Philippe Derruder
L'iconomie libirale, congue ` l'aube de l'hre industrielle
voici plus de 200 ans, ripondait aux prioccupations
quantitatives de l'ipoque: "comment produire plus". Travail
et argent ont donc naturellement iti mis au service de cet
objectif. Mais aujourd'hui, le difi est qualitatif:
"produire mieux pour permettre l'ipanouissement d'une
population 6 fois supirieure dans le respect de la planhte".
Comment l'iconomie, le travail et l'argent doivent-ils
ivoluer pour ripondre ` ce difi?
--[Tomorrow's Work and Money: how to no longer gain one's
livelihood to lose it.
Philippe Derruder
The Liberal economy, conceived at the dawn of the industrial
era over than 200 years ago, responded to the era's
quantitative preoccupations: how to produce more?. Work and
money naturally were put to the service of this objective.
But today, the challenge is qualitative: provide the
blossoming of a population 6 times greater than then. How do
the economy, work and money have to evolve to respond to
this challenge.

JCT: Ca m'a l'air correct.
--[Sounds good.]

13) Pour un commerce solidaire avec les petitEs producteurs
et productrices: les enjeux du commerce iquitable
La Coopirative de Solidariti du Cafi Iquitable
IntervenantEs: Iquicosta, AMP (Aide Midicale pour la
Palestine) et la Coopirative La Siembra
--[For a solidarity commerce with small producers: the
stakes of equitable commerce
Solidarity Cooperative for equitable coffee

JCT: Un marche social ne peut etre accompli avec une monnaie
anti-sociale.
--[A social marketplace can't be done using an anti-social
currency.]

14) Mouvements sociaux et partis politiques: quel dialogue?
Collectif d'analyse politique (CAP)
--[Social movements and political parties: what dialogue?
Collective for political analysis (CAP)

JCT: Quel dialogue? Quand le forum quebecois ne permet pas
aux partis politiques de participer?
--[What dialogue when the quebec forum doesn't allow
political parties to participate?]

15) Faut-il prendre, briser ou transformer l'Itat?
Collectif d'analyse politique (CAP)
--[Do we have to win, break or transform the State?
Collectif d'analyse politique (CAP)

JCT: Il ne faut que le transformer d'un queteur endette a
une authorite proprement financee.
--[We just have to transform it from debt-laden beggar to
credit-laden authority.]

16) Local, global ou glocal?
Collectif d'analyse politique (CAP)

JCT: Une heure de credit social est un argent local et
global.
--[An hour of social credit is both local and global money.]

17) Quel programme iconomique pour la gauche?
Collectif d'analyse politique (CAP)
--[What economy program for the left?]

JCT: Le programme SEL pour tous.
--[The LETS program for all.]

1Cool Les luttes icologiques et les luttes contre les
inigalitis sociales sont-elles obligatoirement liies?
Collectif d'analyse politique (CAP)
--[Are fights ecological and fights against social
inequality obliged to be linked?]

JCT: Certainement, si vous n'avez pas les moyens pour
l'equalite sociale, vous ne pouvez pas non plus survivre
ecologiquement.
--[Certainly, if you can't afford social equality, you can't
afford ecological survival either.]

19) Forum ouvert citoyen - Quels projets de sociiti pour le
Quibec de demain: On commence par quoi? (1/2)
Communications Esther Matte
--[Open Citizen Forum: what societal projects for tomorrow's
Quebec: how to we start?

JCT: Ils essaient de trouver des solutions concretes sans
assez d'argent? Commencons en gerant notre medium d'echange
nous-memes.
--[They're looking to effect concrete solutions without
enough money. Start by running our own medium of exchange
ourselves.]

20) Portrait de l'impirialisme contemporain
Gauche Socialiste
--[Portrait of contemporary imperialism
Socialist Left

JCT: L'imperialisme est l'esclavage de dette cause par
l'interet sur l'argent qui cause le "mort-gage" entre les
emprunteurs.
--[Imperialism is debt slavery caused by interest on money
creating the death-gamble between borrowers.]

21) Partenariat nord-amiricain sur la sicuriti et la
prospiriti
IntervenantEs: Marie-Josie Massicotte, Georges Lebel, Sylvie
Paquerot.
--[North American Security and Prosperity Partnership

JCT: Rien a craindre quand nous aurons tous notre carte de
credit social de la Banque du Canada.
--[Nothing to fear once we all have our Bank of Canada
credit card.]

22) Une autre mondialisation est en marche: l'iconomie
sociale et solidaire s'engage ` l'international
AQOCI-GESQ
IntervenantEs: M.Harvey (Centre canadien d'itude et de
coopiration internationale)
--[Another globalisation is on the march: the social and
solidarity economy goes international.

JCT: Oui, les systemes de credits sociaux SEL sur lesquels
est basee l'economie sociale et solidaire sont en marche.
--[Yes, the LETS social credit systems upon which is based
the sociali and solidary economy are on the march.]

Donc, j'ai assiste au "13) Travail et argent demain: comment
ne plus avoir a gagner sa vie a la perdre," Philippe
Derruder
--[So I attended 13) Tomorrow's Work and Money: how to no
longer gain one's livelihood to lose it, Philippe Derruder

M. Derrude n'aimait pas que le labeur ne soit qu'un cout de
la production. Il a dit que le privilege de la creation de
l'argent a ete abandonne aux banques. "L'impossibilite
arithmetique" d'en repayer onze quand les banques n'en ont
cree et prete que dix. Les banques creent la penurie qui
force les gens en concurrence.
--[Mr. Derrude didn't like labor being a mere production
expense. He said the privilege of creating money was
abandoned to the banks. He mentioned the "arithmetic
impossibility" of paying more than the banks created and
loaned out. Banks create poverty that forces people into
competition.

Traiter autre chose que l'argent, c'est traiter les
symptomes. Aujourd'hui, nous ne sommes jamais satisfaits,
nous n'en avons jamais assez. Ca pourrait etre une ere
d'abondance. Une jeune femme a pense qu'il n'y en aurait pas
assez pour tous si les pauvres recevaient du credit pour
s'acheter leur part.
--[Dealing with anything other than money is dealing with
the symptoms. Today, we're never satisfied, always wanting
more. It could be an era of abundance. A flaky chick thinks
there won't be enough if the poor get the credit with which
to buy their share.]

Il avait trois livres, un intitule "Les 10 plus gros
mensonges sur l'economie." Un des chapitres etait intitule
"SEL au secours de l'Argentine." Ca m'a fait plaisir
d'entendre condamner l'interet sur le credit cree par les
banques et parler du succes des systemes d'echange sans
interet. La theorie du credit social d'une nouvelle source.
--[He had three books, one of which was "The 10 biggest lies
on the economy." One of his chapters was titled: LETS to the
rescue in Argentina."
It was nice to hear condemnation of interest on credit
created by the banks and talk of the success of LETS
interest-free exchange systems. Social Credit theory from a
new source.]

J'ai note trop tard qu'il y avait des ateliers par des
representants du site www.alternatives.ca J'ai trouve qu'ils
avaient deja ecrit a propes des SEL in 2002 mais j'ai manque
la chance de les rencontrer!
--[I found out too late that there had been workshops by
representatives of the www.alternatives.ca site. I found out
they had written about LETS in 2002 but I'd missed the
chance to meet with them.

http://www.alternatives.ca/article89.html
English at: http://www.alternatives.ca/article138.html

Alternatives Journal; Volume 9 - No. 4
Soyez criatifs! Ne payez plus
Ingrid HEIN - 28 novembre 2002

Imaginez si vous pouviez payer votre coiffeur ou votre
menuisier en temps. Une heure de gardiennage pour une heure
de conseils juridiques, par exemple. Cela vous semble
utopique? Pourtant, c'est maintenant de plus en plus
possible ` travers les Systhmes d'ichange local (SEL), un
systhme de troc qui utilise le temps pluttt que l'argent.
A Montrial, on retrouve plus d'une douzaine d'organisations
de ce genre, et beaucoup plus encore dans le reste du
Canada. En plus des avantages monitaires, les SEL aident `
construire une nouvelle fagon de percevoir les relations
socio-iconomiques, puisque le travail manuel a ici la mjme
valeur que les services professionnels, le temps et non les
dollars itant l'aune ` laquelle l'un et l'autre sont
mesuris.
Traditionnellement, le problhme avec le troc, c'est que les
ichanges ne sont pas toujours possibles entre deux
personnes. Le boulanger n'a pas besoin de faire repeindre sa
maison, mais aimerait bien un peu d'aide avec son systhme
informatique. Toutefois, le technicien informatique lui, n'a
besoin ni de peinture ni de pain, mais d'un plombier pour
riparer un tuyau qui fuit dans sa salle de bain.
Or, les SEL permettent maintenant ` chaque membre de la
communauti d'ichanger biens et services avec n'importe
lequel des autres adhirents, sans obligation de redevance
directe. Les ichanges sont tout simplement criditis ou
dibitis selon que vous recevez ou donnez, peu importe de qui
ou ` qui. De plus, que vous soyez un plombier ou un
psychiatre, ce qui est comptabilisi, c'est le nombre total
des heures de service consenties. L'argent n'entre en jeu
que lorsque certains outils ou matiriaux sont nicessaires `
la rialisation d'un ouvrage: de la peinture par exemple,
pour repeindre une maison.
Charles Jutknecht est membre d'un SEL ` Montrial, la Banque
d'ichanges communautaires de services (BECS). Il a ricemment
crii une base de donnies de plus d'une centaine de titres de
films sur vidiocassettes pour un autre membre. Quelques mois
plus tard, il a ` son tour binificier du systhme, en faisant
riparer tous ses vjtements. "C'est un trhs bon systhme qui
rend service ` tout le monde. Ga ne remplace pas l'iconomie,
mais ga la stimule cependant. Plusieurs des ichanges
concernent en bout de ligne des choses dont on se serait
passi autrement: comme de faire riparer mes vjtements;,
affirme Charles Jutknecht.
Celui-ci est membre de la BECS depuis environ trois ans. Il
a effectui quelque 10 ichanges comptabilisis sur la base du
temps. Ce qui lui fait dire: "Quand on n'a pas beaucoup
d'argent, c'est une trhs bonne fagon d'obtenir ce dont on a
besoin.
Ailleurs au Canada
Ce type d'organisation a dibuti ` Vancouver en 1984 `
l'initiative de Michael Linton, alors que d'autres systhmes
du mjme genre se diveloppaient ` travers le monde, l` oy un
certain besoin d'une iconomie alternative se faisait sentir.
Aujourd'hui, on compte plusieurs milliers de SEL
mondialement: au Japon, en Australie, aux Itats-Unis, en
Afrique du Sud... Il y a des SEL dans presque toutes les
provinces canadiennes, et leur memberships ne cesse de
crontre. A Victoria en Colombie-Britannique, le groupe
VicLETS (SEL, en anglais, est LETS, soit Local Exchange
Trading System) utilise sa propre monnaie, appeli les Green
Dollars (Dollars verts). Avec quelque 115 membres, le groupe
a dipensi prhs de 12 000 Green Dollars en ichange au cours
des deux dernihres annies. "Le troc peut jtre la solution
pour plusieurs, vis-`-vis d'une situation iconomique pas
trhs reluisante. Chaque jour que je me rends au travail, je
suis confronti ` la pauvreti, l'iniquiti, la digradation de
l'environnement et l'injustice qui sont inivitablement
reliis ` notre fagon de consommer, trhs capitaliste;,
affirme Kieth Moen, l'administrateur de VicLETS.
"Notre modhle iconomique globalisateur, poursuit-il, est
extrjmement immature et binificie plus souvent qu'autrement
aux mieux nantis. Si nous reprenons le contrtle sur notre
argent, nous pouvons risister aux maux de la globalisation
qui s'insinuent ` travers nos ichanges communautaires.
En Alberta, le systhme des Calgary Dollars (C$) prend
fermement de l'ampleur, avec un inorme succhs dans certains
endroits. 25 000 C$ ont circuli en tout au cours des six
dernihres annies, et prhs de 700 services figurent sur la
liste de ce que vous pouvez vous procurer avec ces Calgary
Dollars. Depuis le gardiennage d'enfant, aux legons de
fl{te, en passant par la traduction et la physiothirapie, ou
encore les services d'un charpentier, d'un plombier ou d'un
dibosseleur. Le coordinateur de l'initiative, Gerald
Wheatley, affirme mjme qu'il y a cinq maisons ` appartements
qui acceptent les Calgary Dollars pour le paiement d'une
partie des loyers, la municipaliti les accepte igalement
pour le rhglement d'un certain nombre de billets d'autobus
ou donnant acchs aux centres ricriatifs, tout en en faisant
la promotion auprhs des personnes bgies.
Mode de survie
Pratiquement, c'est en Argentine que les avantages que
peuvent offrir les SEL, sont le plus visibles. La crise
iconomique argentine a conduit ` une plus grande dipendance
envers ce type dorganisation. Appelis Trueque Clubs (clubs
de troc ou d'ichange), ces groupes ont presque remplaci le
systhme national basi sur l'argent. Avec les importantes
limites des retraits banquaires imposies par le
gouvernement, dans le but de redresser le systhme financier,
le troc est le seul moyen de survivre. Turmel affirme que
les SEL en Argentine ont grossi de fagon exponentielle, et
sont un bon exemple du fonctionnement de ce type
d'organisation: "En Argentine, lors de la dernihre
estimation, on a ivalui qu'il y avait 8 millions de membres.
C'est ga ou crhve. Les SEL ne remplaceront sans doute jamais
le systhme iconomique officiel. Mais ils peuvent
certainement devenir un systhme parallhle trhs populaire. @
tout le moins, ga permet aux gens de se rencontrer, et
donner et recevoir devient un peu plus amusant.
Ingrid Hein, stagiaire du programme de midias alternatifs
d'Alternatives.

continue / continued


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:39 (2017)    Sujet du message: #4d SEL-JEU (UNILETS) au Social Forum Quebec Aout 23-27-2007

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU Index du Forum -> Echanges non monétaires dans le monde -> Réseau International
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com