Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU Index du Forum Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU
Forum destiné à tous les adhérents des différents SEL&JEU de France et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Brixton veut soutenir son économie avec une monnaie locale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU Index du Forum -> Echanges non monétaires dans le monde -> Réseau International
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
seljeu
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2007
Messages: 466
Localisation: Bordeaux
Masculin
Grain(s) de Sel: 481
Moyenne des Grains de Sel: 1,03

MessagePosté le: Ven 19 Fév - 20:06 (2010)    Sujet du message: Brixton veut soutenir son économie avec une monnaie locale Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Citation:


Un des enjeux majeurs pour les villes réside dans le maintien d’une activité commerciale in situ. A la fois pour des raisons économiques et écologiques. Demain, la ville durable fera ses courses en centre ville, et à vélo s’il vous plait ! Pour y parvenir, Brixton, un quartier du sud de Londres, explore la piste de la monnaie locale et bat son « Brixton Pound » depuis septembre 2009.
Le principe de la monnaie locale, non soutenue par un état, n’est pas nouveau. Les premières expériences datent du 19eme et s’apparentaient plutôt à des systèmes du type points de fidélités, ancêtres des « miles ». On dénombre également quelques tentatives de monnaies complémentaires à but économique dans les années trente. Wörgl (Autriche) par exemple, vit son économie locale se rétablir rapidement grâce à sa propre devise, qu’elle dut stopper un an et demi plus tard, sur demande de la banque centrale autrichienne.

Relancer par la demande

Brixton souhaite donc conserver sur son territoire le maximum de valeur ajoutée en multipliant les échanges commerciaux. On peut comparer la démarche à une relance économique par la demande. En payant leurs salariés en Brixton Pounds, les employeurs les incitent à dépenser localement. Les commerçants, eux même payés en monnaie locale vont à leur tour l’utiliser chez des fournisseurs et des prestataires du cru. Et ainsi de suite. Comme il est impossible de les placer contre intérêts, les Brixton Pounds circulent. Et de l’argent qui circule, c’est bon pour l’économie.

Bien sûr, il est toujours possible de convertir ses Brixton Pounds en Livres Sterling (le taux de change est de un pour un) pour aller dépenser son argent ailleurs… et pourtant cela semble fonctionner. D’une part, les habitants semblent fiers d’avoir leur propre argent (les billets représentent des héros locaux, choisis par un vote), d’autre part c’est un message fort qui pèse sur les consciences : nous devons dépenser notre argent sur place, c’est bon pour nous tous au final. Il faut tout de même ajouter qu’un tiers des 150 magasins acceptant les Brixton Pounds offrent un discount s’ils sont payés en monnaie locale. De quoi motiver les réticents.

Les économistes sont sceptiques

Regardons un peu le dessous des cartes. Chaque Brixton Pound est sécurisé par une livre sterling, séquestrée et investie sans risques. Les intérêts étant utilisés pour produire la monnaie physique (le lancement ayant été sponsorisé). Le système est donc peut risqué pour les utilisateurs et neutre face à l’inflation. En revanche les bénéfices à long terme laissent certains économistes sceptiques. C’est le cas de Tim Harford, économiste et journaliste au Financial Times, qui avance que la monnaie n’est pas une richesse mais un simple outil d’échange et qu’en changer n’enrichit personne. D’après lui, les gains apportés à court terme par la relocalisation de l’économie sont inférieurs aux pertes liées à la diminution des échanges avec l’extérieur. Il en veut pour preuve la très courte durée de vie de tous ces systèmes. Si cela est statistiquement exact (la plupart périclitent en quelques années), le plus ancien encore en fonctionnement (à Ithaca dans l’état de New-York aux Etats-Unis) fêtera tout de même ses 20 ans l’an prochain !

Source





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:05 (2017)    Sujet du message: Brixton veut soutenir son économie avec une monnaie locale

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU Index du Forum -> Echanges non monétaires dans le monde -> Réseau International
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com