Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU Index du Forum Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU
Forum destiné à tous les adhérents des différents SEL&JEU de France et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'ostéopathie n'est pas remboursée, il fallait faire quelque chose pour les plus démunis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU Index du Forum -> Autres sujets -> Discussions géniales au Saloir
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
seljeu
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2007
Messages: 466
Localisation: Bordeaux
Masculin
Grain(s) de Sel: 481
Moyenne des Grains de Sel: 1,03

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 10:08 (2011)    Sujet du message: L'ostéopathie n'est pas remboursée, il fallait faire quelque chose pour les plus démunis Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Citation:
« L'ostéopathie n'est pas remboursée, il fallait faire quelque chose pour les plus démunis »
Source La Voix du Nord

L'ostéopathie. Une méthode thérapeutique manuelle. Tout le monde n'y a pas forcément accès. Une séance d'ostéopathie coûte cher, et elle n'est pas remboursée par la Sécurité sociale. Il existe cependant une association, Ostéo partage, dont le siège est à Marcq. Elle réunit des ostéopathes qui offrent cet accès aux plus démunis. Parmi ces professionnels, Alain Millot, un Marcquois qui en est le président depuis 2005.
PAR PHILIPPE LEROUX

Cent cinquante. C'est à peu près le nombre de personnes traitées l'an dernier par l'ensemble des vingt-cinq ostéopathes de l'association marcquoise Ostéo partage, qui rayonne sur toute la métropole. Signe particulier, elles n'ont pas déboursé un centime. Ce sont des chômeurs en fin de droit, des allocataires du RSA, des enfants en institution, des personnes relevant de la couverture maladie universelle...

« On voyait bien dans notre clientèle que les gens qui venaient avaient les moyens. Une séance d'ostéopathie, c'est 50 à 60 E. Or la Sécurité sociale ne rembourse pas. Il fallait donc faire quelque chose pour les plus démunis. »

C'est à partir de ce constat qu'Alain Lepoutre, un ostéopathe de Croix, et plusieurs de ses confrères, dont Alain Millot, créèrent Ostéo partage. Ce dernier explique : « C'était en 2002. On était une dizaine de bénévoles à l'époque. Les premiers partenaires ont été la Croix rouge, qui nous a mis un local à disposition à Roubaix, puis le Foyer de l'enfance de Lille, où on faisait en moyenne deux interventions par mois. D'autre se sont ajoutés par la suite : le CCAS de Tourcoing, la PMI (Protection maternelle infantile) de la rue Cassel, à Roubaix. Et le Secours populaire de Lille-Fives va bientôt nous rejoindre. » Cela étant, le groupe s'est aussi - et surtout, précise Alain Millot - attaché à prendre contact avec les kinés, les puéricultrices, les PMI...

Beaucoup d'enfants

En moyenne, un patient sur deux est un... enfant en bas âge. « Ça me frappe toujours. Le bébé ne souriait pas, il était replié sur lui-même, pleurait, était en souffrance. On lève les lésions, le premier sourire apparaît pendant la séance, l'enfant se détend. C'est beau », raconte Alain, les yeux brillants. « "On n'a plus le même enfant", m'ont dit des parents. » Dans le public aussi, de très jeunes mamans isolées, à peine sorties de l'adolescence : « Certaines ont été battues. » Et jamais de crainte de la part de ceux qui viennent aux séances ? « Lorsqu'il y a de l'appréhension, elle est vite dissipée. Dès qu'on pose les mains, les patients se détendent. De toute façon, ils ont été préparés par le médecin, ou les personnes qui travaillent dans les structures partenaires.

Curieusement, on ne voit pas de sans domicile fixe parmi les patients. Pourtant, la rue, pour les douleurs diverses... « Ils ont d'autres priorités, on a pris contact avec deux structures. Elles étaient prêtes, mais elles ne nous ont pas relancés. Je pense qu'elles ont d'autres urgences qui prennent le pas. »

Aller plus loin

En pratique, c'est chez les partenaires qu'ont lieu les séances, sur rendez-vous. C'est une bénévole de l'association qui prend les appels, et s'assure que la personne est bien quelqu'un de démuni. Elle leur dit aussi d'avoir avec eux leurs documents : « Après, chacun d'entre nous peut en demander la présentation ou non. Personnellement, je ne le fais pas, je trouve que c'est dégradant. C'est vrai qu'il peut y en avoir qui essaient de tricher, mais ça se voit vite... » Côté projets, l'association espère atteindre les trois cents séances par an, autrement dit, doubler le chiffre de l'an dernier : « Actuellement, nos interventions représentent trois à quatre matinées par an et par adhérent. Ce n'est pas bien lourd, mais si l'audience s'accroît, il nous faudra plus de monde. »



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:07 (2017)    Sujet du message: L'ostéopathie n'est pas remboursée, il fallait faire quelque chose pour les plus démunis

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU Index du Forum -> Autres sujets -> Discussions géniales au Saloir
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com