Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU Index du Forum Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU
Forum destiné à tous les adhérents des différents SEL&JEU de France et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ne pas travailler peut être un choix

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU Index du Forum -> Systémique -> Economie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
seljeu
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2007
Messages: 466
Localisation: Bordeaux
Masculin
Grain(s) de Sel: 481
Moyenne des Grains de Sel: 1,03

MessagePosté le: Lun 21 Mar - 09:21 (2011)    Sujet du message: Ne pas travailler peut être un choix Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Citation:

Ne pas travailler peut être un choix
Dans « Le Travail, non merci ! », Camille Dorival livre un portrait de ceux qui ont fait le choix de ne pas travailler et donne à réfléchir sur la valeur travail dans notre société.



« Chômeurs heureux », femmes au foyer, travailleurs « free lance » mais surtout « free », la « valeur travail », très peu pour eux : Le travail, non merci !en faire le moins possible », pour avoir le temps. Le temps de vivre, le temps pour la famille, pour les autres, pour créer…Le temps que n’ont pas ceux qui travaillent. 

Des trajectoires à contre-courant du « travailler plus pour gagner plus », qui rendent forcément suspicieux. Profiteurs ? « Mauvais pauvres » qui jouissent du système quand d’autres se tuent à y contribuer ? « Mauvais pauvres », comme au XIXe siècle, qui ne travaillent pas alors qu’ils le pourraient quand le « bon pauvre », l’handicapé, le vieillard, mérite bien la charité des bonnes gens. Ni bons ni mauvais, mais bien à la croisée des chemins. Le plus souvent, ils ont goûté à la vie active, parfois avec beaucoup de réussite, avant de raccrocher. Trop prenant, trop aliénant, trop peu de contreparties quand l’argent seul ou la réussite professionnelle ne suffit pas à combler. 

Bon ou mauvais, comme les vrais pauvres, en tout cas, ils doivent composer : vivre mieux avec moins, calculer les dépenses au plus juste, faire quelques heures par-ci, par-là, quand même, pour joindre les deux bouts. Une vie en flux tendu, à défaut d’un travail en flux tendus. Des originaux ? Peut-être, mais dans un pays qui compte plus de quatre millions de chômeurs, difficile, encore, de faire rêver avec des discours sur la « valeur travail » qui ne concernent que ceux qui y ont accès. Alors que le plein-emploi n’est plus garanti depuis bien longtemps, que les conditions de travail se dégradent, que la productivité augmente et, avec elle, le temps de loisirs, peut-être le temps est-il venu de s’interroger vraiment sur la place du travail dans nos sociétés. En reprenant une série de réflexions sur les 35 heures, le RSA, le sens du travail, Camille Dorival nous donne les armes pour penser le changement.

Le Travail, non merci ! par Camille Dorival, préface de Bernard Gazier, éditions Alternatives économiques, 16 euros, 216 pages

Dimanche 20 Mars 2011
Mathilde Boussion - Marianne
Source : http://www.marianne2.fr




Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:37 (2017)    Sujet du message: Ne pas travailler peut être un choix

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Système Echange Local - Etre SELIDAIRE - SEL&JEU Index du Forum -> Systémique -> Economie
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com